La gourmandise n'est plus un vilain défaut !

La gourmandise, un péché ? Oubliez ! Il est loin le temps où être gourmand était synonyme de faiblesse de l'âme !

 

L'importance d'une alimentation variée

Se faire plaisir et s'offrir de nouvelles découvertes gustatives est important pour l'équilibre. 

Pour être bien dans sa tête et bien dans son corps, il est en effet primordial d'éviter la monotonie et de varier les plaisirs jour après jour. L'idée ? S'assurer un bon équilibre alimentaire tout en gardant un moral au beau fixe. Qui aurait en effet envie de manger la même chose tous les jours ? À noter que les français sont d'ailleurs de vrais gourmands ! 89% d'entre eux ne sont en effet pas prêts à renoncer au plaisir de manger et 93% déclarent être gourmands. 

Alors il n’y a aucune privation à avoir, il faut savoir se faire plaisir mais tout en restant dans la limite du raisonnable !

 

La gourmandise et le stress

Il est vrai, une petite gourmandise peut aider à corriger des déséquilibres bio-chimiques liées au stress et cela améliorerait donc notre humeur.

Pour aller plus loin dans cette idée, des scientifiques ont observé des preuves que les antioxydants et d'autres substances bénéfiques présentes dans le chocolat noir pouvaient réduire les risques de maladies liées au cœur notamment.

Autre aliment qui peut être bénéfique pour notre santé et notre état d’être : le miel.
D’après les nutritionnistes et les naturopathes, le miel possède de multiples propriétés médicinales et d’incroyables bienfaits pour la santé notamment pour apaiser et aider à lutter contre le stress. L’un des meilleurs médicaments naturels, c'est le miel !

 

En conclusion, les petits bonheurs de la vie modèrent le stress, améliorent notre humeur et nous rendent plus forts face à l’adversité.
La gourmandise sous-tend également un certain appétit de la vie et les gourmands sont quasi-unanimes à la percevoir comme une qualité (98%).
Il est donc important de savoir se faire plaisir, sans culpabilité !